INFRAROUGE TECHNOLOGIE CONTROLE

Spécialiste des applications de la thermographie
Nos prestationsNous contacter

Infiltrométrie et RT2012

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) est exigeante. L’enjeu est de taille, il s’agit de diviser par trois la consommation énergétique des constructions neuves.

 

La RT 2012 est axée sur la perméabilité à l’air des nouveaux bâtiments. Toute nouvelle construction se doit de respecter un certaine norme en matière d’étanchéité à l’air.

Le test d’infiltrométrie aussi appelé test de perméabilité ou bien test d’étanchéité, permet de contrôler que le coefficient de perméabilité à l’air au sein du bâtiment ne dépasse pas le seuil réglementaire.

Il doit être obligatoirement réalisé en fin de chantier (test final) mais peut également être réalisé en cours de chantier (test intermédiaire) afin d’anticiper les actions correctives

Pourquoi le contrôle de l’étanchéité l’air de l’enveloppe des bâtiments est primordial ?

L’enjeu est avant tout énergétique. Il s’agit principalement de limiter les déperditions de chaleurs, et donc d’énergie.

Mais un bâtiment bien étanche c’est aussi d’autres avantages

Réduire de 10% à 25% la dépense énergétique du bâtiment 

Veiller à la qualité de l’air intérieur et donc favoriser la santé et l’hygiène

Un meilleur confort acoustique de ses occupants

Une meilleure conservation de la structure

La sécurité des occupants en cas de confinement

Comment se déroule un test d’inflitrométrie ?

Au préalable, il convient de vérifier les données météorologiques. Par exemple, la vitesse du vent ne doit pas excéder 6 m/s ou 3 sur l’échelle de Beaufort.

Avant de procéder à l’essai, il est essentiel de fermer toutes les ouvertures (portes, fenêtres, ventilation…) en accès direct sur l’extérieur, et laisser les portes intérieures ouvertes pour permettre la libre circulation de l’air dans la maison. 

Les préparatifs terminés, le test peut démarrer.

 

 

 

 

production chimique effet couronne
Porte soufflante

 La seconde étape consiste à installer la blower door, ou porte soufflante, qui va créer artificiellement une différence de pression entre intérieur et extérieur (surpression ou dépression).

Cette technique permet de mettre en avant les entrées d’air parasite et de les analyser. Ensuite, l’opérateur les localise à l’aide de différentes techniques et de différents outils (fumigène, caméra thermique, anémométrie, …)

Les données sont transmises dans un logiciel de mesure qui permet de capter la taille des fuites.

Le rapport d’infiltrométrie et la délivrance de l’attestation RT2012

 

Un rapport complet et individualisé est remis au client une fois les mesures d’infiltrométrie terminées.

Le rapport comprend, entre autres, les critères suivant :

  • Les Conditions de la mission, et la méthode de mesurage 
  • Les résultats indiquant notamment la perméabilité à l’air du bâtiment
  • Un glossaire ou lexique définissant les termes du rapport
  • La mention de la norme appliquée et les précisions quant au matériel employé
  • Une analyse commentée des résultats obtenus

Si les résultats du test sont conformes alors l’étanchéité à l’air du bâtiment répond aux exigences de la réglementation thermique 2012 et l’attestation peut être délivrée

Réglementation thermique 2012

Votre mobile n’est pas valide.

Valider