Ce con­trôle est réal­isé sur les appareils «chauds» (fours, chaudières, réseaux vapeur) ou «froid» (échangeur, réser­voir, canal­i­sa­tion) pour repérer des défauts d’isolation & mesurer de tem­péra­ture de peau.

Nos atouts

  • ITC est cer­ti­fiée MASE et ISO 9001 :2000

  • Des opéra­teurs expéri­men­tés et habil­ités GIES 2

  • Des caméras ther­miques de pointes, véri­fiées tous les ans, adap­tés aux mesures à hautes températures

Un con­trôle pour repérer des défauts d’isolation …

Le con­trôle ther­mo­graphique per­met d’identifier et de localiser pré­cisé­ment les défauts d’isolation ou de struc­ture de l’enveloppe des appareils : perte de bri­que­tage interne, ponts ther­miques, dépôts internes, détéri­o­ra­tion de l’isolant, joints entre plaque, joints de trappes…

& mesurer de tem­péra­ture de peau

On peut aussi se servir de cette tech­nique pour faire de la mesure de tem­péra­ture de peau. Dans ce cas, l’émissivité de l’appareil doit être con­nue ou mesurée, et elle doit être supérieure à 0,8 (sinon l’incertitude de mesure liée à la réflex­ion est trop importante).

Quand doit-​on réaliser ces contrôles ?

  • lors d’une pre­mière mise en ser­vice de l’appareil,

  • la suite de mod­i­fi­ca­tions de struc­ture après répa­ra­tions ou modifications,

  • dans le cadre d’une sur­veil­lance péri­odique de l’appareil,

  • pour les con­trôles régle­men­taires de la DREAL,

  • pour le suivi de l’évolution des zones à risque,

  • pour la recherche de fuite .

Je souhaite être rap­pelé au plus vite

Nos presta­tions associées