Le ray­on­nement élec­tro­mag­né­tique infrarouge ne tra­verse ni l’enveloppe d’une armoire élec­trique ou d’une cel­lule HT, ni les plaques d’isolement élec­trique en plex­i­glas. Ainsi, dans ce cas de fig­ure, le con­trôle par ther­mo­gra­phie infrarouge s’avère inef­fi­cient.

Il existe cepen­dant des solu­tions pour con­tourner ces restrictions.

Lire la suite : L’analyse ultra­sonore des cel­lules fer­mées
Je souhaite être rap­pelé au plus vite

Nos presta­tions associées